Le Projet Associatif

PROGRAMME RESEAU : ANIMATION SPORTIVE ET TERRITORIALE

  • Structurer l’offre sportive

- Animation de l'ETR par la coordinatrice régionale.

- Programme annuel d’animations régionales, championnats régionaux Sarbacane et Boccia, rencontres inter-structures.

- Identifier des personnes ou clubs ressources.

  • Développement de la pratique pour les publics cibles

- Un référent par public cible. (Jeunes, Femmes, Grands handicaps, Déficients visuels)

Jeunes : Grand Prix Régional des Jeunes, stage jeune à potentiel, écoles de sports

Grands handicaps : Championnats régionaux de Boccia et Sarbacane

Féminines : Regroupement de cadres et athlètes féminines et opération de « valorisation » des parcours

Déficients visuels : Ateliers sportifs communs et spécifiques lors des compétitions multisport, appel à projet sports DV de la FFH.

 

  • Accompagnement des pratiques « Sports de Nature »

-   Nomination d’un référent « Sports de nature » et mise en place d’une commission régionale sports de nature. 

-   Identification de clubs ressources et de sites référents, sur les pratiques sports de nature.

 

  • Mobilisation de l’équipe technique régionale autour du projet fédéral

-   Implication de l’ETR dans le projet fédéral. Déclinaison des priorités fédérales (sports prioritaires, publics cibles, …).

-   Participation active aux différents regroupements fédéraux.

-   Participation active aux appels à projets fédéraux.

  • Journées Nationales Handisport

-  Inciter les structures départementales à participer et s’inscrire sur les programmes dédiés.

-  Inscrire les personnes ressources (référents) sur les thématiques importantes pour le comité régional.

-  Accueil sur la région de l’évènement une fois par Paralympiade. 

PROGRAMME PROXI : AU SERVICE DES CLUBS

  • Service aux clubs : accompagner nos associations

-  Veille active à l’égard des projets et besoins des clubs : Accompagnement de dossiers, aide de financement de matériel, prêt de matériel sportif.

-  Organisation d’une concertation annuelle en début de saison hors période d'AG.

-  Rencontre annuelle avec les CDH (bilan et perspectives de développement) à travers le séminaire annuel qui se déroule en début de saison.

  • Responsabiliser le club et l’impliquer dans les actions régionales

-  Positionner le club support au cœur des organisations des rencontres locales et nationales pour permettre de promouvoir ses activités.

-  Travail en priorité avec les clubs labellisés qui sont entrés dans une démarche qualité et qu’il faut valoriser pour les promouvoir.

 Soutien des diverses organisations à la demande des structures qui le souhaitent.

 

  • Labellisation : une démarche qualité (accueil et offre sportive)

-  Accompagner les comités départementaux dans l’étude et la validation des dossiers.

PROGRAMME EXPERT : VALORISER NOS COMPETENCES

  • Formation initiale et continue des cadres et dirigeants en interne

-  Former tout nouveau dirigeant à la culture Handisport en invitant à titre gratuit les représentants de nouvelles associations adhérentes à participer à une session d’Abécédaire.

-  Le comité régional est déclaré comme organisme de formation auprès de la DIRRECTE. (Procédure à nouveau en cours)

-  Nomination d’un référent de formation auprès du Centre National de Formation Handisport (CNFH) accompagné d’une équipe pédagogique.

-  Accompagner la formation des encadrants sportifs en leur proposant des formations de moniteur, entraineurs ou autres sur le territoire à valeur d’une par an. (Canoë kayak 2017, Boccia 2018, Athlétisme)

 

  • Faire valoir nos compétences

-  Accompagner le transfert de délégations de certaines fédérations qui vont accueillir des  PSH en proposant de la formation adaptée leur permettant de faciliter le transfert.

-  Travail sur des modules de formation spécifiques pour des fédérations homologues dans le cadre de la connaissance du champ du handicap. Cela doit permettre de continuer dans le champ de la formation si l’envie se fait sentir pour ces personnes.

PROGRAMME SUCCES  : DETECTION ET HAUT NIVEAU

  • Une filière de détection des jeunes à potentiel

-  Déclinaison fédérale : Stage régional Jeunes à potentiel (JAP)

 

  • Groupe Espoir Régional

-  Identification et accompagnement de sportifs régionaux à potentiel : 

Par la mise en place du Groupe Espoir Régional, le Comité Régional Handisport détecte et distingue les sportifs/ves licencié/es en Pays de la Loire, engagé/es dans une pratique régulière et ayant un réel potentiel dans leur discipline respective.

 

  • Accompagnement du projet de performance fédéral

-  Soutien au parcours d’accessibilité sportive avec la mise en place d’au moins un pôle espoir multi-sport ou uni-sport sur le territoire régional pour :

-  Former et préparer un vivier de jeunes sportifs aux exigences du plus haut niveau international paralympique

-  Participer à la constitution des collectifs 2021 et 2024

- Identifier et reconnaître (comme structure du P.A.S.) des structures d’entrainement avec une qualité de formation et d’accompagnement des jeunes à potentiel dans le champ sportif et scolaire

-  Proposer un échelon intermédiaire d’orientations sportives aux alternatives pôles France Relève ou Centre Fédéral Handisport

Les licenciés « cibles » sont les licenciés Compétition de -16 ans souhaitent s’investir sur un projet de performance paralympique.

 

  • 3 sports prioritaires

-  Nomination d’un cadre technique fédéral régional ou correspondant régional par discipline Athlétisme, Natation et Tennis de table.

-   Systématiser des actions d’animation dans ces 3 sports : Challenge régional d’athlétisme, stages régionaux, journées d’initiation.

 

  • Participation d’équipes régionales aux compétitions nationales

-  Grand Prix National des Jeunes (années paires) / Jeux Nationaux de l’Avenir (années impaires)

-  Coupe Nationale de Foot à 5 Jeunes

-  Championnat de France des régions de Basket fauteuil catégorie U25

-  Championnat inter régions de football des sourds

-  Challenge national Athlétisme

-  Participation à de nouveaux dispositifs mis en place par la FFH durant la Paralympiade.

PROGRAMME OPEN  : OUVERTURE ET NOUVEAUX PUBLICS

  • Animation d’un réseau de partenaires extérieurs

-  Créer le lien avec les Fédérations, professionnels de santé, grandes associations du handicap, étudiants STAPS APA, collectivités territoriales.

-  Organiser une réunion, forum ou regroupement tous les deux ans sur le champ du handicap et du sport et des loisirs adaptés en général.

 

  • Réflexion autour de la diversification des pratiques

-  Réflexion menée sur le projet sportif dans les établissements en accord avec le programme mis en place par la DRJSCS et l’ARS des Pays de la Loire.

-  Accompagnement de la mise en place de pratique par le biais de mise à disposition d’éducateurs et bénévoles et la découverte de pratiques adaptées, puis évaluation des pratiques et de l’assiduité à celles ci.

 

  • Politique RSE

Le développement des démarches RSE au sein des entreprises est un excellent levier pour permettre l’introduction de la thématique handicap au sein de celle ci. Cette démarche se fait par le biais d’opérations de sensibilisations diverses en lien avec la SEEPH en novembre de chaque année mais aussi à travers des opérations telles que Handisol qui se déroule sur 3 sites différents chaque année. Elle permet de confronter les salariés aux problématiques du handicap tout en gardant un aspect ludique par le biais de pratiques sportives.

L’objectif des ces sensibilisations doit amener à deux choses, une réflexion sur l’accessibilité, mais aussi sur les problématiques du quotidien diverses en fonction des handicaps.

 

  • Accès à toutes les pratiques pour tous

Des conventions avec les Fédérations Homologuées sont mises en place pour permettre à chacun de bénéficier d’un accès facilité au sport. Selon les cas, elles permettent les formations de cadres, le prêt de matériel ou la prise en charge de licences dans le cas d’une double licence. Ces solutions visent à la création de sections dans des zones « blanches » pour la plupart rurales ne proposant pas de pratiques adaptées alors que dans beaucoup de cas cela pourrait être possible.

Un travail particulier sur la Paralympiade sera mené sur des publics cibles ou sur des publics nouveaux, avec la prise en charge des personnes handicapées vieillissantes pour lesquels nous n’avons pas d’offre adaptée. Le travail en collaboration avec des fédérations affinitaires doit permettre de proposer de nouvelles pratiques pour ces personnes.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now