La Randonnée

La randonnée se décline sous différentes formes suivant le relief, le type de handicap et les possibilités de chaque pratiquant :

- A pied

- En joëlette

- En fauteuil tout terrain (FTT) l’été

- En raquettes ou en pulka l’hiver.

 

Le but est d’amener le pratiquant à être acteur de son déplacement.

Handicap des participants

  • A pied et en raquette

- Personne pouvant pratiquer debout : aide à la locomotion (prothèse, bâton de randonnée…).

- Déficient visuel : un guide précède et oriente le randonneur grâce à son sac relié avec une cordelette ou équipé d’une clochette. Il peut également se munir d’un bâton de randonnée.

- Déficient auditif : utilisation du matériel usuel du randonneur, mais aussi de quoi écrire et dessiner.

  • Joëlette, pulka/traîneau : 

- Personne ayant un handicap au niveau des membres inférieurs empêchant une marche aisée et personnes moins autonomes. 

  • Fauteuil Tout Terrain (FTT)

- Personne handicapée possédant un minimum de préhension manuelle. Le niveau de lésion conditionnera le choix du fauteuil, avec possibilités d’adaptations du matériel de base.

Cet engin de descente se caractérise par sa stabilité, sa puissance de freinage et son système de pilotage. Le recours à une aide extérieure pour les montées est indispensable, qu’elle soit mécanique, animale ou humaine.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now